2015 05 30 - Ironmedoc XXL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2015 05 30 - Ironmedoc XXL

Message  Triathlete78130 le Lun 8 Juin - 13:28

Suite à la demande de certaines personnes je vais partager avec vous mon CR de l'ironmedoc

Pour remettre les choses en perspective, suite à ma participation l'an dernier, je décide de me réinscrire, directement dès l'ouverture des inscriptions avec l'offre promotionnelle pour les participants de l'édition 2014.

Je commence ainsi animer d'une énorme volonté ma préparation dès le milieu de l'été et la rentrée se passe bien. Puis les accidents de la vie et maladie m'empêchent de nager à partir de fin octobre.
Puis ennui de santé plus gros en février/mars.
Je décide alors de ne plus faire l'ironmedoc.

Je fais le stage en Ardèche et réessaye la natation, ça ne passe toujours pas… donc je me dis c'est vraiment mort et la forme revient pour le reste mais c'est loin d'être optimal.

Vu que je devais accompagner Gilles, (comme il l'a fait l'an dernier) je me dis que j'allais le suivre en VTT sur le Marathon et serait présent pour son formidable exploit.

Puis 2 semaines avant l'épreuve Gilles me dit, prends au moins ton vélo, on ira reconnaitre le parcours la veille, ca te fera au moins une sortie….Voir tu prends le départ et tu t'arrêtes dès que tu en peu plus.

Ainsi à ce moment-là, je me dis quitte à prendre le vélo, autant prendre le départ on verra bien si je sors de l'eau, et je ne finirai pas de toute façon.

Nous voilà partis, Gilles, Corinne, Akila, Alexandre, Halwa et moi pour Hourtin….

Le jour de l'épreuve arrive et  je me dis simplement, je prends le départ et j'arrête dès que j'en ai marre. Je lâche complètement prise sur quelconque espoir de terminer ou faire un temps. Je ne me vois déjà même pas finir.

7h du matin départ, il  faut affronter 3800m de natation: sans avoir nager depuis octobre…. J'écoute les conseils de Gilles Nage souple et surtout garde le cap. Après les encouragements de tout le monde, et surtout Gilles et Arnaud, je me place à l'extérieur, à l'arrière pour ne pas être gêné.

Ca part, je me lance doucement, et les autres triathlètes se regroupe exactement là ou j'étais et dans les 3 première minutes, je perds mon pince nez! Ouille je me dis pour les Sinus ca va être dur… (note pour plus tard, acheter un Pince nez qui se fixe au cou.)
Puis je pars en suivant mon rythme, lent et surtout je garde le cap, je nage le crawl et tout les 10 15 mouvements 1,2 mouvements de brasse pour reprendre ma direction,. J'arrive avec un petit groupe et on se suit, double avec une vrai direction… c'est la première fois sur un triathlon que je garde le cap… je passe la première bouée en 30 minutes, puis la 2nde en moins d'1h, Je suis au 2/3 du Parcours il faut rentrer. Avec un petit vent latéral et les petites vagues. Qui déportent un petit peu de l'axe…
Je garde le cap, et là commence à venir les crampes… Je suis dans ma tête très bien, souple, mais mes muscles me rappellent que pour une première sortie natation j'y vais un peu fort tout de même…
Les crampes passent et reviennent en montant régulièrement dans le ventre. Je panique un peu surtout du fait que bateau de la sécurité, et le canoé sont soit 200m devant ou à la fin de la course… Je me dis, tu vas pas rester là et il faut rentrer…
J'arrive à sortir de l'eau en 1h42, soit moins de temps que l'an dernier, mais cette fois ci sans faire de détour.
Je suis épuisé de l'effort mais pas crispé ni bloqué.

Bonne transition, restauration, change, arrêt biologique, et je monte sur le vélo, je me sens bien, me voilà parti à fond sur le vélo, Je me dis, maintenant je suis sorti de l'eau, autant se faire plaisir sur le vélo, car après je suis pas sûr de finir dans tous les cas.
Je fais mon premier tour bien, sur les prolongateurs, je mange comme à mon habitude toutes les demi-heures, et m'hydrate bien. Au bout 1h je bois une boisson iso qui rien qu'à l'avaler me faire dire zut! Il fallait pas l'avaler… (certainement un bidon mal dosé, ou bu trop tard, j'ai un poids sur l'estomac et je ne peux pas rester en position sur l'avant…
Je commence mon 2e tour et le vent se lève, et je l'ai en pleine face….
Le moral descend doucement. Et l'allure aussi.
Je finis le 2e tour avec pas vraiment d'envie de faire le 3e et je ne peux pas manger alors je me dis j'essaierai le ravito au 3e tour si je continue, mais avec les encouragements du public et de ma femme et Corinne je repars. Je vois les premiers arriver, ils ont fini, moi il me reste 2 tours et le vent s'est bien levé… Je lâche prise et tourne doucement sans vraiment m'alimenter car j'ai un nœud dans le ventre. Je me dis, je mangerai à la fin du 3e tour le ravito perso. Je fais ce tour sans prétention et voir même de ne pas faire le 4e, mais je continue tranquille à mon rythme de croisière en alternant les positions( prolongateurs, normal).
Je m'arrête au bout du 3e tour, je prends le ravito que j'essaye de manger avec Akila et Corinne, j'ai le moral dans les chaussettes, j'arrive pas à manger. Je mange 1/4 de mon sandwitch et 1 œuf dur.) Puis je sens que ca me stabilise le ventre un peu, alors je repars quand même pour le dernier tour.

Je sens bien le vent sur ce tour là. Je croise du monde, je vais mieux, je reste sur mes prolongateurs, le ventre est revenu… et je rattrape encore du monde. Le moral regrimpe bien… même si les jambes commencent à être molles et surtout l'organisme bien entamé.
Je finis avec bonheur ce tour et les 180kms dans lesquels le milieu fut dur, mais ou j'ai écouté mon corps, sans forcer, en lâchant prise et ainsi profiter de l'endroit (sauf du vent de face) mais ce fut agréable.

2e Transition, re pause casse-croute… je me change et pars à pied. Je sens mes ischios endoloris et fatigués, les courbatures sont présentes…. Alors je me dis, on va faire comme l'an dernier, je suis là, les jambes tiennent et ne sont pas blessées, on va  rien risquer. Alors je vais trottiner ca va aller. Et me voilà parti! Je passe devant le chalet, vois tout le monde, bonne ambiance dans la course, les supporters sont déchainés et les athlètes qui sont au même niveau que moi sont sympa et on se rassure…
Je fais mon premier tour tranquille et à chaque fois devant le chalet, c'est que du bonheur de voir des visages des gens proches, j'ai même le droit de courir un peu avec Halwa et de manger des compotes bien fraiches….
Arrive le km 17 et là j'ai un coup de mou, je m'arrête et mes jambes sont tétanisées… je marche un peu, 400-500m et là un camarade avec qui on se tirait la bourre en vélo me dit t'as pas le droit de marcher c'est pas bien Pierre-Alain, et on rigole, puis je repars en trottinant. On discute beaucoup dans la course et de vrais liens se créent…
Je croise souvent Gilles et Arnaud, Arnaud m'a pris au moins 1 tour, et je l'ai vu dans les 500m avant son arrivée final comme Premier de sa catégorie et 15e au Scratch! Et je me dis je ne dois rien lâcher, il me reste 2 tours et Gilles ne doit pas me rattraper… ce qu'il n'a pas fait… j'étais très content qu'il ne me rattrape pas tout de même… Puis je gère le marathon ainsi au mental, en trottinant, je pense qu'en fait que le cerveau n'est plus conscient de ce qui se passe musculairement… je m'arrête à chaque ravito, un/2 verre d'eau et un peu de banane et on repart…
Puis arrive le dernier et les derniers 5 km, là je me décide à accélérer, les jambes acceptent…. Comme quoi je me suis bien ménagé, puis pareil sur les 2 derniers km on je relance encore pour finir en accélération progressive sur le dernier et tout donné sur la finish line avec Akila qui court avec moi. C'est la première fois ou je bas Gilles qui voulait aussi arriver avec moi et n'a pas pu…(après sa remarquable performance de 11H) j'arrive quant à moi en 14h09.

Heureux de l'avoir terminé, car sans entrainement c'était de la folie, mais satisfait de l'avoir fait sans me blesser en m'écoutant et lâchant prise dans l'effort pour me ménager. La chose la plus invraisemblable et que j'ai pris plus de plaisir que l'an dernier, malgré tout.

Ce fut une belle aventure humaine, avec Gilles et sa famille et aussi Akila dont la présence et les encouragements m'ont vraiment réconforté et permis d'aller au bout.

Moral de l'histoire, faire un ironman c'est à la portée de tous, car même sans entrainement ca passe….
(Prenez le départ de toutes les courses, en les faisant à son rythme et surtout en y recherchant le plaisir ca passe très bien, et on savoure beaucoup plus qu'en étant dans le dur en permanence…)
avatar
Triathlete78130

Messages : 31
Date d'inscription : 16/11/2014
Age : 35
Localisation : Les Mureaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2015 05 30 - Ironmedoc XXL

Message  Le Mac le Lun 8 Juin - 22:26

Merci pour ce CR qui montre c'est vrai que le corps humain même si peu entraîné peut se surpasser et aller au bout d'une telle épreuve en écoutant justement son corps comme tu l'as fait mais par contre...et c'est préférable ...ca montre aussi qu'avec un entrainement adapté évidemment que l'IM est à la portée de tous : l'envie est le principal moteur !! Je n'ai pas dit que c'était suffisant mais c est la base pour Se lancer sur une telle aventure.

Tu prends de l'expérience Pierre Alain et je suis sur que tu as déjà ds la tête ton prochain défi (garde le encore un peu ds la tete et mûri le bien.... Et tu nous diras

Le Mac

Messages : 127
Date d'inscription : 03/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2015 05 30 - Ironmedoc XXL

Message  Yapakletaf le Lun 8 Juin - 23:26

Merci pierre Alain pour ce moment que tu nous fais partager. Soulever une montagne, c'est un peu ce que tu as fais alors je dis bravo Monsieur PA

Yapakletaf

Messages : 77
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 43
Localisation : Issou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2015 05 30 - Ironmedoc XXL

Message  WiMo le Lun 22 Juin - 22:30

Merci pour ce CR et encore bravo pour avoir eu le courage malgré la folie de t'être engagé dans l'affaire cheers
avatar
WiMo

Messages : 252
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 41
Localisation : Epône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2015 05 30 - Ironmedoc XXL

Message  Olivier TOTO le Mar 23 Juin - 17:04

Bravo M'sieur PA cheers
avatar
Olivier TOTO

Messages : 109
Date d'inscription : 17/11/2014
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2015 05 30 - Ironmedoc XXL

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum